Au col de l’Iseran, nous nous interrogerons sur les liens qui existent entre  les médias et les alpinistes
En compagnie d’alpinistes, de journalistes et d’anciens champions, «Chroniques d’en haut»  tentera de mieux comprendre ces rapports, à la fois étroits et distants, des rapports qui ont beaucoup évolué ces dernières décennies.

Hors champs
C’est au cours du XXe siècle que la conquête des sommets a connu son apogée.
Les alpinistes forcent alors l’admiration de tous, ils écrivent des best-sellers, font la une des journaux et des magazines, font rêver ou frissonner toute la planète.
Mais les temps ont bien changé…  Les médias se détournent de leurs exploits faute de grande première et les feux de l’actualité ne s’allument qu’en cas de drame.

Extrait de la montagne et les médias

Get the Flash Player to see the wordTube Media Player.

Témoignages
Alors, quand on est alpiniste aujourd’hui, comment exister dans un contexte bien différent de ces années d’euphorie ?
Comment financer de coûteuses expéditions sans le soutient des médias ?
Comment répondre aux exigences des sponsors ? …
Bref : comment vivre de sa passion ?
De grands noms de l’alpinisme d’hier et d’aujourd’hui ont accepté d’en parler dans cette émission, parmi lesquels : Jean-Christophe Lafaille, Pierre Mazeaud, Marc Bâtard, Christian Brincourt et Jean Michel Asselin.

« L’homme qui revient de haut » documentaire de Gilles Perret est diffusé jeudi 1er
décembre 2005 à 16h00 sur Rhône-Alpes Auvergne.
Ce film a reçu le Diable d’Or 2005 – catégorie Documentaire «montagne»- Prix du Club Alpin Suisse au festival du film des Diablerets et le prix du meilleur court-métrage au Festival international du film de Montréal 2005.

Médias et Alpinisme
Reportage de Gilles Perret – Coproduction : Mécanos productions

Les médias et les alpinistes ont toujours eu des problèmes de cohabitation. Compromission pour les puristes, nécessité pour vivre pour d’autres. En tout cas des liaisons dangereuses…

© descriptif France 3

Share

Laisser un commentaire