Blottie entre Chablais et Lac Léman, la vallée verte attire de plus en plus de résidents. Ils sont pour la plupart travailleurs frontaliers ou citadins, et sont surnommés les «rurbains».
Laurent Guillaume est allé voir comment se passe la cohabitation entre rurbains et locaux.

Au sommaire

  • A la croisée des chemins
  • Vallée verte
  • Festival d’Habère-Poche
  • Infos pratiques

A la croisée des chemins

Dans cette vallée peut être plus qu’ailleurs en montagne, on ne doit pas tout au tourisme. Il faut dire qu’avec son altitude modeste, la vallée verte, c’est son nom, ne pouvait prétendre rivaliser avec les stations des hauts massifs.
Pourtant, blottie entre Chablais et Lac Léman, cette région attire de plus en plus de résidents. Ils sont pour la plupart travailleurs frontaliers ou citadins, on les appelle les «rurbains».
Leurs motivations, leurs attentes ne sont pas toujours les mêmes que celles des gens du cru… La proximité des grandes zones urbaines, avec leur influence qui s’étend de plus en plus loin dans les vallées jusqu’ici agricoles en montagne change la donne et pose de nouvelles questions de développement.
Comment cohabiter entre «rurbains» et locaux ? Peut-on vraiment parler de «choc» des cultures, lorsque les citadins vivent avec les montagnards ?

Chroniques d’un été dans la Vallée Verte.

Vallée verte
Reportage de Gilles Bour – Production : La compagnie des gens d’ici
La municipalité d’Habère-Poche en Savoie (900 habitants) accueille pour la première fois de son histoire une troupe d’artistes en résidence pour tout l’été.
Qui des natifs, des touristes ou des nouveaux habitants issus d’Annemasse vont se prêter aux jeux que la «Compagnie des gens d’ici» proposera ?
Invités pour un petit-déjeuner, à l’église pour y écouter chanter ou en randonnée ponctuée de contes, les curieux verront en lieu et place du curé et des vaches ce que la Vallée Verte inspire à ces jeunes gens du XXIe siècle.

Festival d’Habère-Poche
Reportage de Fabrice Ferrari tourné en Haute -Savoie
Depuis 15 ans, le village de 800 habitants d’Habere-Poche organise un festival de rock . 160 bénévoles pour la plupart issus du village, travaillent 2 semaines durant, au pied du domaine skiable pour organiser ce festival festif, rock’n roll et montagnard !

Plus d’infos sur le site de France 3

Share

Laisser un commentaire


Warning: Undefined variable $user_ID in /homepages/42/d67803229/htdocs/sites/chroniquesdenhaut/site/wp-content/themes/mountain/comments.php on line 477