Gilles Perret a suivi dans leur quotidien plusieurs saisonniers.
Le constat est plutôt alarmant.

Précaires à la neige

Production : Mécanos Productions

Le côté pile d’Avoriaz a déjà été largement montré dans les divers médias.
La neige, les vacanciers heureux, la glisse et la frime envahissent les journaux télévisés lorsque l’hiver arrive. On fait comme si tous les Français s’adonnaient aux sports d’hiver alors que cela ne concerne que 8 % d’entre eux.

Le côté face, c’est ce que Gilles Perret nous propose de découvrir.

Au fil de la saison, du recrutement au retour dans la région d’origine, le réalisateur va suivre quelques-uns de ces saisonniers dont on parle souvent sans vraiment connaître leur quotidien.
Ils s’appellent Nathalie, Jordan, Alain ou Laétitia. Certains ont choisi ce mode de vie mais la majorité le subi.
Passant de petits boulots en contrats précaires, de CDD en emploi-jeune, l’hiver offre de nouvelles opportunités pour ces demandeurs d’emplois.
Du matin au soir, parfois tard, il les suivra dans leur travail, dans leurs doutes, dans leurs déboires, dans leurs joies ou dans leurs satisfactions. Accompagnés de ce qui reste de service social qui semble parfois opérer dans une zone de non-droit, nous traquerons les abus.
Sur fond de montagnes enneigées, il en sortira un constat amer sur l’état des métiers du tourisme aujourd’hui. Un constat révélateur de l’emploi en France plus généralement.

Plus d’infos sur le site de France 3

Share

2 réponses à to “Les saisonniers”

  • It appears Freedom Tower is a 70-story building, with 50 extra stories of decorative structure. I suppose that’s because everyone will be afraid to rent offices higher than the 70th floor.Is it also true that Freedom Tower is designed to mimic the Statue of Liberty? That tall spire is supposed to suggest Miss Liberty’s arm outstretched? Where is her head and crown?OK, I guess we’re stuck with this design, but I’d rather see an innovative application of art deco.What scares me about this design is its chaos. It looks too much like the inside of my trash basket after I’ve finished a Chinese take-out dinner.

  • You took the words right out of my mouth! Although I don’t know Mrs Fink personally, I sure do appreciate her, and I feel as if I know her through reading her blog. 🙂

Laisser un commentaire