Pour beaucoup de monde, Valloire et Le Galibier se résument à un col mythique parcouru régulièrement par des épreuves cyclistes comme Le Tour de France ou le BRA (Brevet de Randonneur Alpin).


Mais le col doit son nom à un sommet culminant à plus de 3200m d’altitude.

A partir de Valloire, l’équipe de Chroniques d’en Haut part donc à l’ascension du Grand Galibier et nous fait partager l’évènement.

Minute culturelle :

En patois, Galibier signifie Pierre Haute…

Après une reconnaissance en ULM à partir de l’altiport de Bonnenuit …

… le début de l’ascension commence par de vastes prairies alpines

La majorité des animaux rencontrés ici, ressemblent plutôt à des moutons surveillés par des bergers, comme André, qui accueille plus de 1500 têtes durant l’été.

 

On retrouve encore des vestiges d’anciennes maison d’alpage

ainsi que de leurs fraidiers, frigo naturel construit au niveau d’un cours d’eau, ou directement d’une source, comme ici :

Les animaux des montagnes commencent à se faire voir, comme les marmottes …

ou les bouquetins, un peu plus haut en altitude …

L’arrivée au lac des Cerces est un enchantement.

La majorité du matériel du bivouac et d’alpinisme sera arrivé grâce au concours d’ânes.

Préparation du bivouac (et barbecue) sur fond de coucher de soleil sur les Aiguilles d’Arves.

Bivouac au Lac des Cerces

Lever de soleil matinal pour tout le monde

et poursuite de l’ascension finale (800m de dénivelé)

Le but est d’arriver tout la haut…

Vue sur la Meije 3983m

Et enfin, arrivée au sommet (un peu essoufflé)

Félicitations à toute l’équipe 😉

Plus d’infos concernant l’émission du 10/09/2011 sur le site de France 3

Voir l’émission du 10/09/2011 directement sur le site de France 3

Share

Une réponse à to “Valloire, le Grand Galibier”

Laisser un commentaire


Warning: Undefined variable $user_ID in /homepages/42/d67803229/htdocs/sites/chroniquesdenhaut/site/wp-content/themes/mountain/comments.php on line 477